La déclaration liminaire de la FSU:

DéclaFSUCHS2206

Les points principaux abordés ont été les suivants :

– une enquête menée dans le Lot sur les conditions de la mise en œuvre de la réforme des lycées. Des avis ont étés votés à l’unanimité (3 FSU, 2 CFDT, 1 UNSA)

– une enquête menée sur les protocoles relatifs aux voyages scolaires dans le premier et le second degré. Des avis ont étés votés à l’unanimité .

Vous pouvez consulter tous les avis votés en CHSCT sur le site de la DSDEN 46 à cette adresse : https://www.ac-toulouse.fr/chsct-46-122414

Un autre point abordé, en lien avec les nombreux RSST remplis cette année, a été la difficulté de gestion d’élèves régulièrement perturbateurs et/ou violents.

Les réponses apportées par l’administration sont souvent tardives et approximatives, ce qui laisse beaucoup de collègues en souffrance dans leur classe.

Vos représentants FSU ont alerté le DASEN sur le fait que ces collègues sont véritablement mis en danger au travail si rien n’est fait de concret pour limiter les Risques Psycho Sociaux les concernant, quand il ne s’agit pas en plus de risques physiques devant la violence de certains enfants. On sait que cette violence, ce mal être des enfants est rendu plus accrue encore par la crise sanitaire comme beaucoup de spécialistes de la petite enfance l’expliquent .

Les représentants FSU au CHSCT 46 ont donc proposé de travailler l’année prochaine à l’élaboration d’un protocole départemental gradué sur les modalités d’accueil et de gestion des élèves régulièrement perturbateurs et/ou violents qui pourrait être un bon outil pour tous, enseignants comme personnels d’encadrement.

Les autres représentants du personnel et le Dasen ont validé ce travail de réflexion pour le CHSCT du LOT pour la prochaine année scolaire.